Une place pour «ceux qui sont partis»

In Actualité by Editions MontsalvensVotre message

 

Sophie Meyer publie Les cahiers de feu, roman sur l’après-suicide et l’homosexualité. Mi-fiction, mi-vécu

Elle s’est «exilée» voilà trente ans à Genève, en passant par Lausanne. Pour étudier, fuir la grisaille fribourgeoise et la chape de plomb qui
pesait sur l’homosexualité. Peut-être aussi pour échapper au fantôme de son frère aîné, qui s’était suicidé alors qu’elle avait quinze ans, en 1982. Aujourd’hui documentaliste à la RTS, Sophie Meyer exorcise ses démons et fait un retour remarqué – et littéraire – en Gruyère.

 

 

 

Partager cet article

Leave a Comment